Mon Bordeaux à Moi

29 novembre 2016

Molto Assaï - Au Théâtre du Casino, à Bordeaux, le 30 novembre

Créé en 1983, Molto Assaï rassemble une soixantaine de musiciens amateurs, de tous âges et de tous niveaux. Dvorak, Offenbach, Strauss, Elgar, Beethoven, Sibelius, Tchaïkovsky, Bizet, Mozart, John William, Maurice Jarre, musiques de films... L'orchestre symphonique propose un programme musical qui vise délibérément à briser les frontières - souvent trop dessinées - entre les styles. Avec un objectif prioritaire : toucher le public le plus large possible, qu'il soit fin connaisseur ou initié, averti ou simple curieux.

Dirigé par Lionel Gaudin-Villard - à la tête, par ailleurs, de l'Ensemble Orchestral de Bordeaux -, Molto Assaï fait voyager ses auditeurs entre les époques, en présentant un répertoire riche et éclectique, "de la musique baroque à la musique contemporaine, jusqu'au rock symphonique". Une balade aux faux airs de ballade, une promenade toute en finesse, menée à la baguette par un chef d'orchestre décrit comme "hors pair".

La vocation première de Molto Assaï est de promouvoir la musique symphonique et les valeurs humaines comme le partage et la convivialité, en favorisant l'accès de tous à des oeuvres classiques et contemporaines. Ce qui passe, notamment, par la conduite de projets pédagogiques et de concerts caritatifs. Le concert promenade de demain soir est organisé en soutien au Comité Aquitain de Médecins sans frontières, en collaboration avec Mécénart. Molto Assaï compte bien profiter de l'occasion pour attirer de nouveaux adeptes.

Mon Bordeaux à Moi Molto Assaï Théâtre Casino Barrière Bordeaux

Molto Assaï - Site / Facebook

Théâtre du Casino Barrière
Rue du Cardinal Richaud
33300 BORDEAUX
05.56.69.49.00
Site / Facebook

Posté par Alexis Boutévillain à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


26 novembre 2016

Coeur de Pirate - Au Pin Galant, à Mérignac, le 26 novembre

On identifie aisément son grain de voix parmi tant d'autres. Sa folk pop nous entraîne depuis 2009 - année de la sortie de son premier album éponyme - dans un univers poétique où fraîcheur et mélodies enjouées font bon ménage. Le public français a découvert Coeur de Pirate sur le titre Comme des enfants. Il l'a suivie sur Ensemble, ou encore sur son duo avec Julien Doré, Pour un infidèle. Il l'a accompagnée sur Adieu en 2011, issu de son opus Blonde. Succès fracassants : un million d'exemplaires vendus à travers le monde ! Point étonnant pour cette storyteller des temps modernes qui se plaît à décrire, dans ses chansons, les hauts et les bas des couples. Copie voire influence des amours personnelles de Béatrice Martin - de son vrai nom -.

La personnalité et la voix singulières de Coeur de Pirate attirent et attisent les foules, qui s'identifient à un personnage tantôt en plein trouble, tantôt en profonde peine, tantôt boute-en-train. Coeur de Pirate régale. Il lui aura fallu 4 ans pour revenir sur le devant de la scène. En août 2015, l'artiste québécoise publie Roses, son troisième album studio. On l'y sent plus mûre. Elle a grandi. A traversé de nouvelles épreuves. S'en est inspirée. Et pris plus de recul. Résultat : Roses se révèle comme un disque plus apaisé. On y côtoie toujours le charme de l'auteure-compositrice-interprète, sa douceur plaintive, son côté écorché. Mais Béatrice Martin assume plus ses choix, comme celui d'avoir opté pour une pop flirtant parfois avec le rock, s'embrassant d'autres fois avec l'électro.

Coeur de Pirate a composé et écrit toutes les chansons de Roses, dont une - I don't want to break your heart - qu'elle a co-écrite avec le rappeur Allain Kingdom. Pour la première fois, elle a composé en anglais. Des morceaux pour certains sombres (Undone, Crier tout bas), sans plonger dans des abysses perdues. Sur cet opus, Coeur de Pirate est restée elle-même. Fidèle à ce qui avait fait sa marque de fabrique : une pop poétique relevée d'un grain vocal pur et intense. Ce qui a fait son succès. Et qui devrait continuer de lui faire voir la vie en "Roses".

Mon Bordeaux à Moi Coeur de Pirate Béatrice Martin Roses Le Pin Galant Mérignac Bordeaux


Clip Oublie-moi

Coeur de Pirate - Site / Facebook / Twitter / Instagram

Le Pin Galant
34, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
33700 MÉRIGNAC
05.56.97.82.82
Site / Facebook / Twitter

20 novembre 2016

Arnaud Tsamere - L'absurdité à l'extrême, remède au rire excessif ?

En maître incontesté du slow-burn, il avait déjà pris pour habitude de bousculer nos repères, nous perdant dans ses explications sans fin, avec tenant, mais sans aboutissant aucun, sinon celui de nous divertir. Retombant constamment sur ses pieds. Hier soir, à L'Entrepôt, Arnaud Tsamere nous a encore bluffés, au point de pousser l'absurde à l'extrême. Convaincu que faire rire n'était finalement plus vital - plutôt une spirale infernale -, suite à la lecture d'une étude américaine qui révélait que l'Homme s'esclaffait trop, l'humoriste avait décidé de parler finalement de lui pour tenter d'ennuyer une audience attentive. A-t-il réussi ?

Le rideau s'ouvre sur un Arnaud Tsamere, dès le début du spectacle, dans le vif du sujet. Enclin à se plonger dans les méandres d'une thématique inutile et complètement inintéressante. On reconnaît déjà la patte Tsamere, le style Tsamere, affermis par l'écriture intelligente et inventive d'Arnaud Joyet et François Rollin. Les slow-burn se suivent. On y est. Puis le show glisse progressivement dans l'absurde, à l'évocation des premières confidences de l'humoriste. Il confie : "Je n'aime pas l'hypocrisie, je n'aime pas qu'on m'emmerde, et je n'aime pas les choses banales." Exemples à l'appui, Arnaud Tsamere s'évertue à démontrer l'indémontrable, à prouver l'improuvable. Usant de sa force de conviction comme d'une arme redoutable de séduction.

À force de l'écouter, on finit par se prendre au jeu de situations totalement ubuesques, comme celle mettant en scène un nombre incalculable de personnages - dont certains potiches très potaches - qu'il incarne simultanément avec une énergie inépuisable et une drôlerie puissante. Le spectacle se conclut comme il avait commencé : dans le rire. L'une des scènes finales immmortalise Arnaud Tsamere devant un public conquis, aux éclats. Il rappelle qu'il aurait, pour une fois, souhaité provoquer une réaction contraire. Histoire de contrecarrer l'ordre naturel établi. En vain. Il conclut : "J'ai beau retourner le truc dans tous les sens, il n'y a rien à faire : je préfère être avec vous."  Vrai. Mais tout de même absurde.

Mon Bordeaux à Moi see Arnaud Tsamere Confidences L'Entrepôt Le Haillan Bordeaux

Arnaud Tsamere - Site / Facebook / Twitter / Instagram

Posté par Alexis Boutévillain à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 novembre 2016

Sugary - Un salon de thé chaleureux et des plaisirs gourmands faits maison

"Sugary" comme "sucrés", qualifiant des plaisirs s'apparentant à des douceurs gourmandes qu'il conviendra de prendre à l'heure du goûter. Amateurs de pâtisseries, vous serez vernis et surpris par les bien jolis gâteaux que concocte le couple gérant à ses clients. La générosité émanant des tenanciers rappelle les après-midi d'antan, au coin du feu, chez ses grands-parents. L'ambiance du lieu est des plus conviviales. La détente et le sourire suscités par ce moment bienveillant procure un sentiment de ferveur qui éveille des papilles rafraîchies par les premières notes de l'hiver.

Avec sa très mignonnne petite vitrine, dès l'extérieur, Sugary se distingue par ses couleurs tape-à-l'oeil. Un soin particulier a été apporté à la décoration de la salle, caractérisée par son côté cosy. On s'y sent comme chez soi. Un nid douillet dans lequel on se délecte de cupcakes au citron, à la pistache, à la framboise, au Kinder Bueno White, au Raffaello, au Bounty, ou encore au Ferrero Rocher. Et si du "sugary", vous souhaitez passer au "salty", optez pour un cupcake aux lardons. Une originalité de parfums que présentent également les muffins : celui au coquelicot-amande et celui à l'eau de rose-chocolat blanc sont les plus demandés.

En 8 mois, Sugary a su étoffer son offre (scones, gâteaux) pour faire du fait maison sa principale marque de fabrique. Il est facile de succomber à l'un de ses délices sans en faire un caprice. Quitte à en faire un caprice ! Vous saurez profiter des avantages précieux auxquels donnent droit la carte de fidélité. La devise de ce salon de thé ? "Life is as sweet as a cupcake." Traduisez, littéralement : "La vie est aussi douce qu'un petit gâteau." En 1829, l'écrivain allemand Jean-Paul Richter écrivait, dans Pensées : "La vie du monde est comme la crème, tout à la fois froide et douce." À croire que les propriétaires de Sugary aient fait sienne cette citation. En y ajoutant un brin de chaleur humaine.

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 1

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 2

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 3
Cupcakes

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 4
Scones à la myrtille & scones à la framboise

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 5
Muffins

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 6
Cake au citron

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 7
Victoria sponge

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 8
Carrot cake

Mon Bordeaux à Moi Sugary Talence Bordeaux 9
Crumble à la myrtille & café de Jamaïque

Sugary
71, cours Gambetta
33400 TALENCE
05.33.48.28.02
Site / Instagram

Posté par Alexis Boutévillain à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 novembre 2016

Arnaud Tsamere - À L'Entrepôt, au Haillan, le 19 novembre

Le grand public a fait sa connaissance en 2010 sur France 2, dans On n'demande qu'à en rire, animée par Laurent Ruquier. Véritable pilier de l'émission, Arnaud Tsamere s'est révélé, au fil des semaines, comme le maître incontesté du slow-burn. Un humour absurde, qui le fait parler d'une thématique générale sans véritablement l'aborder, tout en s'arrêtant systématiquement sur des sujets plus futiles qu'il interrompt inlassablement pour revenir avec insistance et décalage sur le sujet principal. Laissant pantois des spectateurs complètement pris au dépourvu par sa capacité d'improvisation et l'effet de surprise engendré.

Après Réflexions profondes sur pas mal de trucs et Chose Promise - plus récemment -, Arnaud Tsamere revient avec son tout dernier spectacle, Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels, co-écrit avec Arnaud Joyet et François Rollin. Tous trois sont partis du postulat que la société rit trop. Non sans exagération, Arnaud Tsamere précise qu'"une étude américaine d'une université de Californie révèle que depuis janvier 2012, un être humain sur terre rit en moyenne 15 à 16 heures par jour."  Parti de ce constat d'une réalité amplifiée, le natif de Bordeaux s'efforce, dans son troisième one-man-show, de "stopper cette spirale du rire infernale".

Pour ce faire, Arnaud Tsamere va parler de lui, en tentant de renier sa propre nature comique. Car lui-même se sent responsable de la dérive d'une société au sein de laquelle le rire est omniprésent. C'en est trop. Pour preuves, ses précédents spectacles ont fait s'esclaffer des centaines de milliers de spectateurs. Alors il se devait de proposer autre chose à son public. Mais cette stratégie de l'égocentrisme aggravé, poussée au plus haut point, ne va t-elle pas, au final, finir par se retourner contre lui ? Le potentiel comique d'Arnaud Tsamere ne finira t-il pas par revenir au galop, contre l'effet recherché ?

Mon Bordeaux à moi see Arnaud Tsamere Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels Le Haillan Bordeaux

 
Teaser

Arnaud Tsamere - Site / Facebook / Twitter / Instagram

L'Entrepôt
13, rue Georges Clémenceau
33185 LE HAILLAN
05.56.28.71.06
Site / Facebook 


11 novembre 2016

François-Xavier Demaison - Au Théâtre du Casino, à Bordeaux, le 12 novembre

Jusqu'au début des années 2000, François-Xavier Demaison travaille dans la finance, à New York. Mais les terribles attentats du 11 septembre 2001, notamment, finissent par le convaincre de tourner la page américaine. En revenant à sa passion première, la comédie, le natif d'Asnières-sur-Seine change radicalement de vie. Il rentre à Paris, et monte un spectacle, dont il donne la première représentation au Théâtre du Gymnase. Dans la salle, Samuel le Bihan n'en a pas laissé filer une miette. L'acteur décide de produire François-Xavier Demaison. Nous sommes en 2005. Une collaboration qui se poursuivra sur le deuxième one-man-show de l'artiste, Demaison s'envole, en 2007, puis sur Demaison s'évade quatre ans plus tard.

Dans son tout nouveau spectacle, à mi-chemin "entre sketch et stand-up", nous avertit-on, François-Xavier Demaison incarne, l'espace d'1h30, une galerie de personnages drôles, piquants et étonnants. Vous en reconnaîtrez certains, comme le chef indien, la mère de famille de Carcassonne, ou Bitou le castor. L'occasion pour le comédien de raconter ses - déjà - 10 ans de scène ! Et de resserrer plus encore les liens de complicité évidents qui l'unissent à son public, en s'adressant à une audience moins ciblée : "Je voulais un spectacle qui s'adresse à un large public", confie François-Xavier Demaison. Pour, entre autres, entraîner un maximum de personnes dans ses délires.

Loin de s'abandonner à la facillité, le comédien rodé reconnaît, dans ce nouveau seul en scène, la possibilité, pour chacun, de pouvoir s'identifier à ses personnages, via leurs qualités, leurs forces et leurs faiblesses. Car Demaison, c'est aussi un acteur brillant, dont la profondeur d'interprétation flirte parfois avec le virtuose. En 2009, il recevait une nomination dans la catégorie "César du meilleur acteur", pour son rôle touchant de Coluche dans le film Coluche, l'histoire d'un mec, signé Antoine de Caunes. Le théâtre lui fait les yeux doux. Le cinéma, depuis quelques années, lui fait les yeux doux. En tournée, c'est tout un public provincial qui lui fait les yeux doux. De quoi plus attirer encore du beau linge, Demaison ! 

Mon Bordeaux à Moi François-Xavier Demaison Casino Barrière Bordeaux

François-Xavier Demaison - Site / Facebook / Twitter

Théâtre du Casino Barrière
Rue du Cardinal Richaud
33300 BORDEAUX
05.56.69.49.00
Site / Facebook

Posté par Alexis Boutévillain à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 novembre 2016

Enzo L'Insaisissable - Au Théâtre Fémina, à Bordeaux, le 9 novembre

À seulement 26 ans, Enzo Weyne alias Enzo L'Insaisissable s'impose aujourd'hui comme le nouveau maître de l'illusion en France. Alors âgé de 7 ans, le garçonnet reçoit une boîte de magie pour Noël. Le coup de foudre est immédiat. Il reproduit numéro après numéro, déjà sans relâche. Quelques mois plus tard, il découvre David Copperfield à la télévision. Le coup de foudre est confirmé et assumé. Le jeune Enzo donne son premier spectacle de magie à 11 ans. Il travaille sa technique avec assiduité et acharnement. Mais ça ne lui suffit pas. Bien plus que divertir, il souhaite éblouir, subjuguer son audience, par des tours toujours plus impressionnants. Il se lance donc dans la grande illusion. Sans barrière, sans limite.

C'est ce parcours évolutif qu'Enzo raconte aux spectateurs de son spectacle Au-delà des illusions. Ambitieux, le jeune homme y développe sa propre vision de la magie, revisitant - à sa manière - les plus célèbres illusions. Réduisant par là-même à un degré infinitésimal la frontière entre réalité et imaginaire. Enzo casse les codes de la magie, livrant avec audace et créativité ses propres versions de numéros connus de tous (la femme coupée en deux, tours d'escapologie et de lévitation). Inventif, il présente par ailleurs des numéros complexes, inédits, qu'il a lui-même pensés et construits. La grandeur de son show va jusqu'à semer le doute dans les esprits les plus cartésiens.

En 2013, Enzo Weyne était finaliste de la saison 8 de La France a un Incroyable Talent, diffusée sur M6, décrochant la 6e place de la compétition. Son coup d'éclat : avoir fait apparaître un hélicoptère lors d'un de ses numéros. Du jamais vu sur un plateau télévisé en France. Repousser les limites du possible, tel est le credo d'Enzo L'Illusionniste. Et quand on pense pouvoir trouver la clef d'un tour, l'artiste nous aiguille quasi faussement, pour mieux nous perdre dans son jeu d'une originalité malicieuse. Car comme il aime le répéter : "Plus vous chercherez à comprendre, et plus je prendrai du plaisir à vous surprendre." L'interrogation et l'émerveillement du spectateur, de la nourriture bénite pour celui qui rêve, depuis tout petit, d'être "le David Copperfield français".

Mon Bordeaux à Moi see Enzo L'Insaisissable Théâtre Fémina Bordeaux


Teaser

Enzo L'Insaisissable - Site / Facebook / Twitter / Instagram

Théâtre Fémina
10, rue de Grassi
33000 BORDEAUX
05.56.52.45.19
Site / Facebook / Twitter / Instagram

05 novembre 2016

La Fabrique Givrée - Présentation des bûches de Noël

La Fabrique Givrée, je vous en parlais il y a un mois à peine ici. Anaïs et moi avions été happés par le "mariage de saveurs intense" proposé par les compositions gourmandes de l'enseigne (crèmes, coupes glacées, sorbets, milkshakes toqués, fruits frappés...), nous procurant un véritable "feu d'artifice sensoriel". Hier, nous souhaitions confirmer cette première impression divine. Invités à une dégustation des très attendues buches de Noël, nous avons - une fois de plus - succombé. Quatre bûches, quatre tueries culinaires dont raffoleront rapidement vos papilles. Aucun risque d'embuche, il y en a pour tous les goûts !

Au programme de vos prochaines soirées de Noël, quatre bûches :
- "En Haut du Mont-Blanc" : biscuit amande, crème glacée marron, marrons glacés, sorbet myrtille-mûre, meringue fondante. Ici, le célèbre Mont-Blanc italien - à l'origine une meringue surmontée de crème chantilly et recouverte d'une crème marron passée au tamis pour former des vermicelles, le tout sapoudré de sucre glace -, a été entièrement revisité. Le sorbet myrtille-mûre vient apporter une note de douceur et d'énergie pour redonner de la vigueur à une crème glacée marron qui n'aurait pas remporté mes suffrages à l'accoutumée. Le résultat est un quasi sans faute. Je n'aurais jamais crû pouvoir affirmer que j'ai aimé le marron.
- "Une Bûche en Bois" : streusel cacao, crème glacée chocolat lait Jivara, caramel mou yuzu, sorbet chocolat Vietnam, glaçage bois méga croquant.  La plus gourmande, serais-je tenté de dire. Peut-être la moins surprenante, mais tout aussi succulente. Un avis balayé par ce caramel au yuzu ravageur qui vient nous soulever le palais en diminuant légèrement l'intensité d'un chocolat goûteux.
- "Nougaglagla" : biscuit pain de gêne, nougat glacé, sorbet framboise-groseille, bâtonnets de sorbet litchi, poudre de thé vert Matcha. Des associations inventives, qui "matchent" bien. C'est harmonieux, bien ficelé. Le sorbet framboise-groseille mène la marche, laissant un nougat glacé dans un coeur de bonheur gustatif. Un bien bel assortiment.
- "Pinpin d'épices" : streusel noisette, crème glacée pain d'épices, marmelade clémentine, sorbet clémentine corse, cube pain d'épices et sorbet Matcha. Notre bûche coup de coeur. Exceptionnellement, l'orange suppléait la clémentine. Le coeur de marmelade à l'orange et le sorbet à l'orange qui orne la bûche, associés aux cubes de pain d'épices et à la crème glacée pain d'épices, diffusent d'une parfaite homogénéité un parfum tellement intense qu'il tient en bouche. On en redemande !

Alors si votre nature curieuse, vos goûts, votre gourmandise, votre lâcher prise à l'approche des Fêtes ont été piqués au vif, laissez-vous aller en cette fin d'année. Partez à la découverte de saveurs toujours plus ennivrantes. Les associations présentées par La Fabrique Givrée en étonneront plus d'un. Et puis, c'est bientôt Noël, mais aussi très prochainement le premier anniversaire du blog. Alors restez connectés, car une surprise débarquera dans les prochains jours.

Mon Bordeaux à Moi La Fabrique Givrée Bordeaux 1
"En Haut du Mont-Blanc" (biscuit amande, crème glacée marron, marrons
glacés, sorbet myrtille-mûre, meringue fondante)

Mon Bordeaux à Moi La Fabrique Givrée Bordeaux 2
"Une Bûche en Bois" (streusel cacao, crème glacée chocolat lait Jivara,
caramel mou yuzu, sorbet chocolat Vietnam, glaçage bois méga croquant)

Mon Bordeaux à Moi La Fabrique Givrée Bordeaux 3
"Nougaglagla" (biscuit pain de gêne, nougat glacé, sorbet framboise-groseille,
bâtonnets de sorbet litchi, poudre de thé vert Matcha)

Mon Bordeaux à Moi La Fabrique Givrée Bordeaux 4
"Pinpin d'épices" (streusel noisette, crème glacée pain d'épices, marmelade
clémentine, sorbet clémentine corse, cube pain d'épices et sorbet Matcha)

Mon Bordeaux à Moi La Fabrique Givrée Bordeaux 1
"En Haut du Mont-Blanc" et "Une Bûche en Bois"

Mon Bordeaux à Moi La Fabrique Givrée Bordeaux 2
"Nougaglagla" et "Pinpin d'épices"

La Fabrique Givrée
25, rue du Pas-Saint-Georges
33000 BORDEAUX
09.83.08.02.95
Site / Facebook / Twitter / Instagram

Posté par Alexis Boutévillain à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 novembre 2016

Le Spa Dans le Noir - Une parenthèse inattendue de détente et d'apaisement

Dès 2004, des restaurants d'un genre nouveau fleurissent en Europe (Paris, Londres, Barcelone), au Kenya (Nairobi) et en Russie (Saint-Pétersbourg), autour d'un même concept inédit et d'un nom commun : Dans le Noir. En réservant dans l'un de ces établissements, les clients prennent part à une expérience unique. Servis par un personnel non-voyant dans l'obscurité la plus totale, ils sont confrontés à l'inconnu. Un monde sans repères, dans lequel ils sont bien contraints d'abandonner leurs éventuels aprioris culinaires pour laisser s'exprimer d'autres sens habituellement plus discrets. Devant le succès de l'innovation, Dans le Noir s'est ouvert à l'univers du bien-être en 2011, en ouvrant deux spas, à Paris et à... Bordeaux. Comme vous commencez à nous connaître un peu, on a voulu tester Le Spa Dans le Noir.

Accueil très chaleureux du staff, majoritairement composé de personnes non-voyantes. Ces dernières nous invitent à choisir le parfum de l'huile de massage qui nous embaumera durant 45 bonnes minutes : Ayurvédique (ambre, vanille et patchouli), Japonais (lotus et néroli), Balinais (lotus et frangipanier), Darjeeling (thé vert et gingembre) ou Malaisie (fleurs tropicales et champaka). De notes intenses à des notes plus légères, nous avons chacun opté pour des senteurs prononcées. Pour vivre pleinement l'expérience, nous avons préféré un massage en duo, dans le noir. Si vous le souhaitez, vous pouvez demander une lumière tamisée. Beurre de karité et huile chaude à l'appui, les masseuses sont véritablement à l'écoute du corps et de ses maux. Avec leurs mains expertes, elles savent alterner douceur, brefs mouvements saccadés et insistance sur les zones tendues pour apporter profond bien-être et volupté.

Un moment particulier concentré sur le toucher, auquel votre corps répondra positivement. Il ressortira détendu de votre séance, comme apaisé, grâce à la performance, la bienfaisance et la compétence du personnel non-voyant. Une parenthèse inattendue, ressourçante et reposante, inspirée de la tradition asiatique des "blind massages". En acceptant de vous faire masser au Spa Dans le Noir, vous concourrez à faire bouger les lignes de la diversité. Vous serez naturellement sensibilisé à la différence. À la fin de votre massage, on vous mettra en garde contre le passage quelque peu "violent" de l'obscurité à la lumière. Il faudra vous reconnecter progressivement à la réalité. En ayant tout de même une nouvelle envie ou peut-être une certitude : que cette bulle de plénitude devienne une habitude.

2016

2016

2016

2016

Spa Dans le Noir ?
48, rue Mondenard
33000 BORDEAUX
05.56.52.24.98
Site / Facebook / Twitter / Instagram

Posté par Alexis Boutévillain à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 octobre 2016

François-Xavier Demaison : "Je suis un boulimique qui se soigne"

Après Demaison s'envole (2007) et Demaison s'évade (2011), François-Xavier Demaison revient avec un tout nouveau spectacle, à l'occasion de ses 10 ans de scène. Il sera au théâtre du Casino Barrière de Bordeaux le 12 novembre à 20h30. Interview.

Mon Bordeaux à Moi See François-Xavier Demaison Casino Barrière Bordeaux

Mon Bordeaux à Moi - En mars dernier, votre tournée s'arrêtait au Haillan [NDLR : à 10 kms de Bordeaux]. Le 12 novembre, vous vous produirez à Bordeaux, au théâtre du Casino Barrière. Vous aimez le public bordelais !...

François-Xavier Demaison - Oui, et je sens que les Bordelais m'aiment bien également ! Quelle belle soirée au Haillan ! Je m'en souviens bien, la salle était complète. Un monde fou, une soirée géniale, durant laquelle je m'étais vraiment régalé ! J'ai toujours été très bien accueilli, ici à Bordeaux. En plus, vous avez du bon vin, un magnifique Bassin d'Arcachon pas très loin... Il y a plein de belles et bonnes choses dans votre région !

Mon Bordeaux à Moi - Déjà 10 ans de scène ! Et un 3e spectacle que vous rodez depuis 1 an maintenant. Il sera à l'affiche de l'Olympia du 19 au 29 janvier 2017. Vous diriez que c'est...

François-Xavier Demaison - Le plus personnel, le plus intimiste sans doute, et le plus abouti. Celui dans lequel je me raconte le plus et je m'amuse le plus avec le public, où il y a le plus d'interaction. Ça me fait du bien de partager tous ces moments avec le public. C'est un vrai bonheur, à chaque fois, dont je ne me prive pas.

Mon Bordeaux à Moi - On y retrouve toute une galerie de personnages dont certains ne nous seront pas inconnus, comme le chef indien, la mère de famille de Carcassonne, ou Bitou le castor. Lequel est votre préféré ?

François-Xavier Demaison - Ça dépend des soirs. Je les apprécie tous, mais pour des raisons différentes. Chaque pan de ma personnalité est lié à ces personnages, que ce soit la partie la plus sombre ou la plus festive. En tout cas, ils me permettent tous d'aller très loin dans ma vision du monde et des événements qui s'y déroulent. 

Mon Bordeaux à Moi - Quel regard portez-vous sur vos 10 ans de scène ?

François-Xavier Demaison - Je me dis que j'ai été bien gâté, quand même ! J'ai joué mes deux premiers spectacles 350 fois chacun environ, tourné dans une trentaine de films, vécu des expériences incroyables et fait des tas de rencontres... Je peux affirmer aujourd'hui que je suis aussi heureux qu'au début de ma carrière. Mais le plus beau reste à venir.

Mon Bordeaux à Moi - Changeriez-vous néanmoins quelque chose, si vous aviez le pouvoir de retourner dans le passé ?

François-Xavier Demaison - Je pense que l'on changerait tous quelque chose, si on le pouvait. Mais je ne pense pas. J'ai une vraie volonté de continuer à faire de belles choses et à travailler d'arrache-pied pour, en permanence, surprendre le public.

Mon Bordeaux à Moi - Qu'est-ce qui a changé, en 10 ans, dans votre appréhension à l'approche de jouer ?

François-Xavier Demaison - Aujourd'hui, je sais qu'à chaque entrée sur scène, je retrouve un groupe d'amis que je ne dois pas décevoir et face à qui je dois prouver des choses. À mes débuts, j'avais tout à prouver. Alors oui, j'ai toujours autant le trac, mais c'est un vrai bonheur, parce que je sais que je vais passer 1h30 de folie et de délires !

Mon Bordeaux à Moi - Vous avez fini par l'accepter votre métier, vous qui vous destiniez à devenir avocat...

François-Xavier Demaison - Oh oui, je l'aime plus que tout ! Je ne me vois pas en exercer un autre. Peut-être aussi, parce que j'ai plusieurs cordes à mon arc, avec le cinéma et la production, notamment. Et puis, je viens de racheter le théâtre de l'Oeuvre, à Paris. Au fond, c'est cette diversité de compétences qui me satisfait pleinement.

Mon Bordeaux à Moi - Le 16 novembre, vous serez à l'affiche du film Les Têtes de l'Emploi, aux côtés notamment de Franck Dubosc et Elsa Zylberstein. Vous y incarnez tous trois des conseillers Pôle Emploi qui, tellement ils sont efficaces, réussissent à éradiquer le chômage dans leur région. L'Etat décide donc de fermer l'agence dans laquelle le trio travaille, ce qui recrée du chômage. Dîtes-nous pourquoi c'est un film que l'on doit absolument aller voir.

François-Xavier Demaison - Parce qu'il traite d'un sujet grave. Et on a réussi, je pense, à en faire quelque chose de réellement intelligent et drôle à la fois. Vous allez passer un bon moment.

Mon Bordeaux à Moi - En scrutant une photo de vous petit, que diriez-vous à cet enfant, vous qui connaissez la suite des événements ?

François-Xavier Demaison - Je lui demanderais qu'il retire immédiatement ce pull Jacquard, parce que ça lui fait vraiment une sale tronche !

Mon Bordeaux à Moi - François-Xavier, êtes-vous toujours aussi "boulimique", à continuer de chercher à rattraper le temps perdu ?

François-Xavier Demaison - C'est le mot, oui. Mais je suis un boulimique qui se soigne. Je suis aussi curieux, multiple, en recherche permanente et très perfectionniste.

François-Xavier Demaison - Site / Facebook / Twitter


 
$(document).ready(function() {var color = new RGBColor($('body').css('background-color'));var rgb = color.toRGB();var re = /rgb\((\d+), (\d+), (\d+)\)/;rgb = re.exec(rgb);var r = parseInt(rgb[1], 10),g = parseInt(rgb[2], 10),b = parseInt(rgb[3], 10);var brightness = (r*299 + g*587 + b*114) / 1000;if (brightness > 125) {$('#cb_footer,#cb_footer a').css('color','#000000');} else {$('#cb_footer,#cb_footer a').css('color','#FFFFFF');}});